Météo

L'îlet CaretDu nom des tortues imbriquées aussi appelées "Karet" ou "Carette" qui y ont fait leur nid

Tortue Imbriquée - Carette ou Karet

L'histoire Le hasard et quelques mouvements de marées...

L'histoire avec un grand H est constituée c'est bien connu, de petites histoires... Tel est le cas de l'Histoire atypique de L'îlet Caret ! Ce petit banc de sable de 250 mètres sur 20 mètres de large joliment recouvert de végétation, est la résultante incongrue de différents facteurs réunis. En effet, pour partie, le banc de sable blanc de l'ilet Caret, est constitué de coraux morts issue de la barrière de corail située à quelques 100 mètres de là, ainsi que des effets cumulés de la mer et du vent, complété par des mouvements sous-marins conséquences de tremblements de terre ! Son histoire est donc plus que changeante d'autant plus que l'îlet modifie sa forme régulièrement, des bancs de sable venant en remplacer d'autres !

Quelques fois habité ce petit banc de sable mouvant ? Et bien oui ! Une fois ! L'îlet Caret ou l'îlet à Caret, à été habité au début du XIXème siècle par un pêcheur dénommé Brutus et sa famille et ce, pendant environ 25 ans ! Depuis lors déserté de toutes habitations, l'îlet Caret se prête depuis des années déjà quotidiennement aux robinsonnades enjouées des touristes.



îlet Caret de Guadeloupe

Milieu naturel Un aquarium géant d'une rare beauté !

C'est la plus longue barrière de corail des Petites Antilles ! Avec ses 25 kilomètres de long, la barrière protège les petites îles du Grand-Cul-De-Sac marin dont l'îlet Caret, dernière terre immergée à l'extrême nord de la baie. La reproduction des crustacés, mollusques et poissons de toutes sortes est particulièrement importante en raison du rôle de protection de la barrière récifale toute proche. Cet écosystème remarquable, tant du point de vue de la faune que de la flore abrite environ 700 espèces marines différentes, animales et végétales. Parmi ces espèces, on dénombre plus d'une centaine d'espèces végétales, herbiers et autres plantes aquatiques extraordinaires et environ 78 espèces d'oiseaux. Au sein du lagon, les alentours de l'îlet Caret et des petits îlots proches, parsemés tels des confettis, forment de véritables aquariums géants à ciel ouvert.



Plage de l'îlet Caret

Particularités Un espace fragilisé à préserver

La première caractéristique de l'îlet Caret réside dans le fait que tout le monde l'aime ! A l'instar d'une personne, l'îlet Caret séduit par son charme fou ! Son sable blanc, ses eaux cristallines et très peu profondes, ses jolis cocotiers bien disposés en font un décor de carte postale. On suspecte la nature d'avoir spécialement créé ce mini paradis sur terre pour l'unique ravissement de ses visiteurs ! Si l'îlet Caret peut être, pour nous les hommes, un petit îlet ravissant de 5000 mètres carrés de bonheur lors d'une visite journalière, il n'en demeure pas moins avant tout une zone extrêmement fragile. Il nous faut la contempler et la respecter car tout comme les autres îlets alentours, elle est avant tout le berceau d'une grande diversité d'espèces aquatiques. La magnifique tortue Caret qui l'a choisi comme terre de reproduction en est un des exemples les plus représentatifs. Vous l'aurez donc compris, l'îlet Caret, petite merveille naturelle, doit pouvoir compter sur l'homme pour assurer sa survie à long terme. Chose particulièrement difficile compte tenu de l'érosion et de la fréquentation du site. Souhaitons lui pour les générations futures de trouver son équilibre...



Arrivée excursion à l'îlet Caret

Les autres îlets

  • Îlet Macou

    Face à Vieux-Bourg, l'îlet Macou est très petit et peu fréquenté. Cependant, sa caractéristique formidable est qu'une petite chapelle dédiée aux marins disparus reçoit les habitués de l'îlet.

  • Îlet Duberran

    Îlet à mangrove, au large de Morne-à-l'eau, l'île Duberran fait partie de l'ensemble des îlets du Grand-Cul-De-Sac-Marin.

  • Îlet à Christophe

    L'îlet Christophe, est le seul îlet habité du GCSM. Un homme solitaire y vit depuis 1970 ! Ce dernier est devenu de fait, le gardien et le protecteur de l'île.

  • Îlet à Colas

    Au large de Baie-Mahault, l'îlet à Colas offre un spectacle magnifique au lever du jour et au crépuscule lorsque les oiseaux quittent ou viennent retrouver leur refuge.

  • Îlet à Fajou

    Le plus grand îlet du GCSM, l'îlet à Fajou fait partie intégrante de la Réserve Naturelle. Constitué de Mangrove, il est le refuge de bons nombres d'espèces protégées.

  • Îlet Mangue à Laurette

    Petit îlet paisible, tout à la fois proche de Sainte-Rose et du Lamentin dans le GCSM, il n'est guère fréquenté que par les oiseaux du coin !

  • La Biche

    L'îlet La Biche c'est le point de rencontre des pêcheurs passionnés dans le GCSM. Dévolu à la rencontre et au partage, locaux et touristes s'y rencontrent pour y grignoter en toute simplicité dans un cadre idyllique.

  • Îlet Crabière

    Petit îlet à mangrove au large de Sainte-Rose dans le Grand-Cul-De-Sac-Marin.

  • Îlets de Carénage

    Les îlets à Carénage, au large de Sainte-Rose font partie de la Réserve Naturelle du GCSM. L'îlet Blanc, dit "l'îlet aux Oiseaux" est dans ce groupement protégé.

  • Îlet Blanc ou île aux oiseaux

    Petite langue de sable d'une fragilité extrême, au nord-ouest du GCSM, l'îlet Blanc fait partie de la Réserve Naturelle de mai à septembre pour la reproduction des sternes.